Mizue no Uranoshimako

De Encyclopédie Touhou-Online

Aller à : navigation, rechercher
水江みずえ

  浦嶋子うらのしまこ'
Mizue no Uranoshimako
Mizue no Urashimako, Mizue no Urashimanoko, Urashima Tarou (浦島 太郎

)
Aucune image
Espèce(s) Humain
Âge Plus de trois cents ans, décédé
Occupation Pêcheur
Apparitions
Ouvrages officiels

Mizue no Uranoshimako (水江 浦嶋子) apparaît dans un souvenir de Watatsuki no Toyohime et Watatsuki no Yorihime au chapitre trois de Cage in Lunatic Runagate.

Inspiration

Origine

Mizue no Uranoshimako, aussi connu sous le nom de Urashima Tarou (浦島 太郎), était un pêcheur qui fut enlevé par les dieux sur le Ryuuguu-jou (竜宮城/龍宮城), et se retrouva chez Ryuujin (龍神, lit. dieu dragon). Là, il rencontra Ryuujin et sa fille, Otohime, résida trois jours dans le palais quand la nostalgie de ses terres le prit. Il revint alors chez lui et constata que trois cent ans ont passé. Désespéré, il ouvrit la boite que lui avait confié Otohime et fut réduit en poussière quand le temps le rattrapa.

De nos jours, le sanctuaire Urashima situé dans le nord de Kyoto lui est dédié, et la dilatation du temps est parfois appelé l'effet Urashima.

Nom

Le nom d'Urashima Taro apparaît pour la première fois au quinzième siècle dans l'Otogizoshi, mais l'histoire d'Uranoshimako est plus ancienne et date du huitième siècle. Parmi d'anciens travaux, le Nihon Shoki, le Man'yoshu, et le Tango no Kuni Fudoki (丹後国風土記), identifient tous Tarou comme Uranoshimako. Ceci est dû à des changements dans la coutume des nommages japonais. Autrefois, -ko (enfant) était à la fois utilisé pour les noms féminins et masculins, mais la tendance à changer, et il est majoritairement utilisé de nos jours pour les noms féminins. Il a été remplacé par -tarou (jeunesse vigoureuse) dans les noms masculins.

Histoire

Cage in Lunatic Runagate

Après qu'Eirin Yagokoro a su pour l'imminente invasion que les youkais préparaient dans Silent Sinner in Blue, Watatsuki no Toyohime et Watatsuki no Yorihime, qui surveillent la Terre depuis la mer de la Tranquillité, se remémore la venue d'Uranoshimako, un pêcheur arrivé dans la capitale Lunaire il y a plus de mille cinq cent ans sur le dos d'un tortue colorée de cinq couleurs. Il chassait une tortue, et revenant à son bateau après avoir plongé pour l'attraper, il a constaté que celui-ci avait disparu. Grimpant sur le dos de la tortue, il est finalement arrivé sur la Lune, à la mer de la Tranquillité. Pensant avoir découvert la légendaire terre d'Hourai, il rencontre la curieuse Toyohime qui lui permet de rester.

Mais au lieu de lui présenter la capitale comme étant la terre pure d'Hourai, elle lui dit qu'il se trouve au palais du roi-dragon. Il reste trois ans au palais du roi-dragon, mais devient nostalgique de sa terre natale. Toyohime, craignant alors qu'il n'informe les Terriens de l'existence de la capitale à son retour, en a informé Eirin qui lui a suggéré de le tuer. Les sœurs Watatsuki étaient cependant trop gentilles pour cela, et elles ont décidé de le placer dans un état cryogénique avant de le renvoyer sur Terre trois cent ans plus tard, à une époque où personne ne le connaitrait.

De retour dans son village, personne ne sait qui est Uranoshimako, et celui-ci sombre dans le désespoir. Avant de quitter la capitale, Eirin (qui vit maintenant sur Terre avec Kaguya) lui avait remis une cassette qu'il ne devait ouvrir sous aucun prétexte. Mais celui-ci céda, et son corps vieillit soudainement jusqu'à devenir très âgé. Son savoir provenant d'un époque d'y il y a plus de trois cents ans lui apporta néanmoins le respect, et on finit par croire à son histoire. Cette dernière parvint un jour aux oreilles de l'empereur Junna qui, pensant que cela était la preuve de l'existence d'Hourai, voulut le rencontrer. Mais Uranoshimako mourut et Junna fit construire un sanctuaire en son honneur.

Uranoshimako a ainsi renforcé la foi du peuple envers la terre d'Hourai, envers la capitale, et toutes les autorités de cette époque ont pu connaître la majesté de son peuple. Il fut par la suite consacré comme un dieu. De leur côté, les sœurs Watatsuki ont compris la leçon et elles n'ont plus accepté de voyageurs perdus dans la capitale après cela, clamant qu'elles ne sont plus aussi naïves qu'à l'époque où elles ont permis à Uranoshimako de pénétrer leur monde.

Relations

Watatsuki no Toyohime (Protectrice)
Watatsuki no Yorihime (Protectrice)

Sources officielles

en:Mizue no Uranoshimako