Terre des Illusions

De Encyclopédie Touhou-Online

(Redirigé depuis Gensokyo)
Aller à : navigation, rechercher
幻想郷げんそうきょう
Terre des Illusions
Gensoukyou, Gensoukyo, Gensōkyō, contrée orientale, contrée fantastique/illusoire
SWROpLandscape.jpg
Topographie de la Terre des Illusions dans la cinématique d'ouverture de Scarlet Weather Rhapsody
Localisation Probablement localisé aux alentours des montagnes Yatsugatake au Japon
Apparitions
Jeux officiels
Ouvrages officiels
CD de musique
  • Mentionné dans les CD
Autres

Gensokyo (幻想郷, gensôkyô), signifiant littéralement « Terre des illusions » ou « Terre de fantaisie », est la contrée imaginaire où se déroule l’intégralité de la série Touhou. Sa culture évoque vaguement celle d'un Japon féodal, agrémenté de nombreux éléments.

Informations générales

La Terre des Illusions était à l'origine une région désertique et hantée du Japon depuis des siècles. Les youkai qui y vivaient terrorisaient les peuplades environnantes, et pour y parer, d’héroïques humains y furent envoyés pour les exorciser et les exterminer. Les affrontements entre humains et youkai perdurèrent jusqu’en 1884, année où la Terre des Illusions fut scellé de ce monde de plus en plus scientifique et sceptique par l'érection de la grande barrière Hakurei. Depuis, il n’y a eu que très peu de contacts entre nos sociétés. Le seul portail connu à ce jour entre notre monde et la Terre des Illusions est le sanctuaire Hakurei, isolé dans les montagnes à l’extrême est de la barrière. La langue parlée au sein de la Terre des Illusions est un japonais moderne [1].

La Terre des Illusions est essentiellement peuplée de youkai, mais un nombre décent d’humains et de lapins y vivent aussi. Certains de ses habitants s’y sont rendus pour se cacher, s’enfuir, ou pour y trouver asile lorsque qu'on ne les acceptait nulle part ailleurs. Beaucoup d’entre eux aiment simplement les ténèbres de la nuit.

Géographie

La Terre des Illusions, l'espace enclos dans la barrière Hakurei, est un territoire sans accès par la mer essentiellement comble de montagnes. Parmi ses curiosités géographiques, on remarque la Montagne des Youkai avec ses communautés de kappa à sa base, et de tengu à son pic, ainsi que le sanctuaire Moriya près d’un lac à son sommet. Il y a également la forêt de la Magie, la forêt de bambous de l’Égarement où se dissimule le pavillon de l'Éternité, le lac entourant le manoir du Démon Écarlate, le village des Humains, situé dans une vallée fertile, la rivière Sanzu séparant la Terre des Illusions de la rive de l'Au-delà et pour finir le sanctuaire Hakurei à l'est.

Bien que franchir la barrière vers le monde extérieur soit pratiquement impossible hormis pour Yukari Yakumo, il est beaucoup plus facile pour les habitants de la Terre des Illusions d’accéder aux domaines des dieux, des mamono, et des esprits qui ne font pas partie intégrante de la Terre des Illusions. Cela inclut la rive de l'Au-delà, le royaume des morts, le monde des Démons, le paradis, Senkai et le monde Souterrain.
Au chapitre quatre de Cage in Lunatic Runagate, il est révélé que la Montagne des Youkai a conservé l’apparence originale du mont Yatsugatake avant que Sakuya-hime, la déesse du Mont Fuji, ne la détruise par jalousie. De nous jours, dans le monde extérieur, les restes de la montagne peuvent être considérés comme étant la chaîne de montagnes Yatsugatake du parc quasi-national de Yatsugatake-Chushin Kôgen entre les préfectures de Nagano et de Yamanashi, donnant ainsi une indication sur l’endroit où la Terre des Illusions devrait se situer au Japon. Le lac Suwa (諏訪湖, Suwa-ko) duquel Suwako Moriya porte le nom se trouve à proximité.

Créatures

Les créatures de toutes formes et de toutes tailles peuplant le monde de la Terre des Illusions sont pour la plupart issues des légendes ou du folklore japonais.
Les humains constituent l'une des deux populations les plus représentées dans la Terre des Illusions. Les youkai en constitue l'autre, bien que ce terme est un générique applicable à toute créature non humaine. La population des youkai est sous-divisée en plusieurs races comme les mamono, les magiciens, les vampires, les fée, les kappa, les oni, et bien d'autres encore.
De nombreux types d'esprit habitent aussi ce monde comme les fantômes, les esprits frappeurs, les esprits vengeurs, un grand nombre de tsukumogami et d'apparitions.

Objets

Il existe de nombreux objets dans la Terre des Illusions, en un sens basés sur la mythologie japonaise. Par ailleurs, la nature de la Terre des Illusions également connu comme la terre de ce qui a été oublié ou délaissé, en fait le lieu d'échouage de nombreux objets dépassés du monde extérieur (comme les Game Boy). Nombre d'entre eux apparaissent près de Muenzuka, et on sait que Rinnosuke Morichika et Nazrin y ramassent des objets de temps à autre.

En plus de ces objets contemporains oubliés, nombre d'instruments du quotidien proviennent de l'ancien Japon. Le thé noir et le café sont considérés comme des produits de luxe.[2]

Médias

Deux sources de média sont connues : le journal Bunbunmaru, écrit et édité par Aya Shameimaru, et le journal spirituel Kakashi de Hatate Himekaidou. Le premier semble beaucoup plus populaire bien que ses propos soient souvent très décalés de la réalité.

Chronologie

La Terre des Illusions existe parallèlement à notre monde. Cela dit, il semblerait qu'un écart de quelques décennies séparent ces deux mondes comme nous le suggère les grands événements rapportés du monde extérieur. Les habitants de la Terre des Illusions ont choisi de développer leur spiritualité alors que le monde extérieur a choisi la technologie, si bien qu'on pourrait croire au Japon qui fut il y a des centaines d'années de cela.

Apparence de la Terre des Illusions

Le stage « Terre des Illusions » dans Immaterial and Missing Power

Jeux Windows

Immaterial and Missing Power

Il existe un stage dans Immaterial and Missing Power dédié à Suika Ibuki et simplement intitulé « Terre des Illusions ». Formé sur un sol énergétique, il semble se trouver juste au-dessus du sanctuaire Hakurei et l'on peut voir une lune fracassée dans le fond d'écran. C'est le lieu du dernier stage de tous les scénarios du jeu.

La Terre des Illusions dans les autres travaux

PC-98

Reimu, Marisa, Alice et Yuuka sont les mêmes personnages que ceux déjà présents à l'ère PC-98. ZUN explique que « rien n’a particulièrement changé » et que les personnages de PC-98 existent toujours[3], sans que cela implique que la Terre des Illusions que nous connaissons soit le même que celui de l'ère PC-98 de Touhou Project. Le terme « Terre des Illusions » est employé pour la première fois dans l'opus Lotus Land Story, mais pas en tant que lieu de l'intrigue (l'intrigue de PC-98 prend place dans un endroit appelé la contrée orientale (東の国, Azuma no kuni), aussi connue sous le nom de « monde des humains » ou de « monde étrange ». Il convient d'ailleurs de considérer le lieu de l'intrigue PC-98 comme entièrement consacré aux jeux PC-98 à cause des différences canoniques entre les jeux Windows et PC-98. Mais à supposer que leur deux canons soient liés en plus du fait que le terme « contrée orientale » est synonyme de « Terre des Illusions », alors un grand nombre d'informations canoniques de la Terre des Illusions pourraient également être valables pour la contrée orientale, et vice-versa.

La contrée orientale est une terre fictive où se déroule les cinq jeux de PC-98 de Touhou Project. Comme avec la Terre des Illusions, sa culture est celle d'un Japon féodal baigné dans un grand nombre d'objets du folklore populaire. On pense que cette étrange région se trouve quelque part au Japon bien que nous ignorons s'il s'agit d'un endroit fermé comme la Terre des Illusions par la grande barrière Hakurei. Reimu Hakurei, vivant au sanctuaire Hakurei jusqu'aux derniers épisodes de l'ère Windows, a pour rôle d'exterminer les youkai causant des problèmes à la population, les humains et les youkai y partageant le même territoire.

Dans la contrée orientale se trouve de nombreux endroits comme le village des Humains et le sanctuaire Hakurei. D'autres mondes sont également rattachés à la contrée orientale, parmi eux le monde des Démons, le monde fantastique, Mugenkan et Reimaden. Les autres mondes semblent autrement se situer au-delà des montagnes, derrière le sanctuaire Hakurei. Une étrange restaurant américain semble existe dans cette contrée.[4]

Seihou

Note : cette section fait partie de la série Seihou Project, créée par le cercle Shunsatsu sare do ?.

Le première mention possible de la Terre des Illusions en dehors de Touhou Project pourrait se trouver dans l'Extra du premier jeu de la série Seihou Project, Shuusou Gyoku. Il n'est pas précisé dans quel monde vivent Reimu Hakurei et Marisa Kirisame, celui-ci étant simplement appelé l'Est (). De là, on soupçonne que VIVIT a traversé la route de la soie vers le sanctuaire Hakurei à la recherche du Saint Graal, alors qu'elle se heurte aux deux personnages.

On peut voir que la végétation est abondante dans l'Est comparé au monde de Seihou où la végétation se résume à quelques cactus. En ce qui concerne Dolls in Pseudo Paradise, une indication pourrait suggérer que la grande barrière Hakurei existait déjà à l'époque de ce jeu, en faisant ainsi un jeu canon Windows de Touhou Project. Un autre indice pourrait être l'une des déclarations de VIVIT : « Oh, cette fille... Elle ne ressemble ni à un être humain ni à un youkai. »

Uwabami Breakers

Dans Uwabami Breakers, Isami Asama a entendu une histoire disant que si l'on boit au Twilight Bar Room jusqu'à l'aube, on peut voir un « monde mystérieux de rideaux de feu » faisant référence à la Terre des Illusions. Par ailleurs, il est supposé que le Twilight Bar Room se trouve dans le monde extérieur.

Project Blank

La Terre des Illusions pourrait être évoqué dans le premier jeu de Project Blank, Samidare, lorsque C23 rencontre Yuki et Mai dans la troisième zone du stage Extra, où l'on affronte des bakebake dans un fond d'écran rappelant l'ambiance shintoïste.

Lectures complémentaires

Notes

^  Bien que les formes « Gensoukyou » et « Gensōkyō » soient considérées comme correctes, le mot est orthographié « Gensokyo » dans le stage Phantasm de Perfect Cherry Blossom tandis que « Gensoukyou » est utilisé dans la troisième de couverture du grimoire de Marisa.

Références

  1. Imperishable Night: Scénario de la Boundary Team
  2. Curiosities of Lotus Asia - Chapitre quatre.
  3. Réponse de ZUN sur l'ancien bulletin de bord n°3 de Gensou
  4. Story of Eastern Wonderland – épilogue de Reimu A
en:Gensokyo

de:Gensokyo es:Gensokyo fr:Gensokyo pl:Gensokyo pt:Gensokyo ru:Генсокё zh:幻想乡